Ligne Sak Yant

T-SHIRTS SAK YANT

LES TATOUAGES SACRES

Apparus pour la première fois dans l’empire Khmer il y a environ 3000 ans, les tatouages sacrés (appelés Sak Yon, ou Sak Yant en thaïlandais) se sont rapidement répandus dans toute l’Asie du Sud-Est et dans la sphère d’influence bouddhiste.

Ils sont sollicités par les bonzes pour exprimer leur foi, par les soldats pour obtenir chance, protection ou invisibilité et de nos jours par les boxeurs pour leur donner de la force et les mener à la victoire.

Leur qualité esthétique indéniable n’avait jusqu’à présent jamais été mise correctement en valeur sur un t-shirt, avec un motif aussi imposant et détaillé au format A3.

Dans la vidéo ci-contre, je me suis fait tatouer Hanouman, une divinité souvent associée aux boxeurs. Ce tatouage doit normalement me permettre de soulever des montagnes et de parler aux animaux. (ça ne marche toujours pas un an plus tard, mais je garde espoir)